1965 – Où comment un calendrier ressemble à un conte de fée

Nous sommes en 1964. Jean-Nicolas WEISS et Claude-Henry PERRIN, qui créera Coxinélis 3 ans plus tard, se voient confier par les camions SAVIEM la création de leur calendrier.

Après repérage, il est convenu de réaliser une des photos d’ambiance au sommet du Mont Verdun, près de Lyon. Reste à trouver les figurants ! Les agences de mannequins n’existant pas à l’époque, Claude-Henry PERRIN se «met en chasse» pour découvrir une jolie fille qui viendra, avec lui, former le couple de rêve adossé au camion.

Le bouche à oreille fonctionne et Marie-Jeanne, une belle croix-roussienne accepte de poser.
Quelques accords de guitare, une série de photos au soleil couchant…
La magie de l’image, une fois de plus…

Puis, de belles photos, pour Berliet entre autres,  permettent de constituer un «presse book» pour Marie-Jeanne, qui forte de ces expériences, a pris de l’assurance…  puisqu’elle épousa … Claude FRANÇOIS, changeant, au passage, de prénom pour s’appeler… Isabelle.

Bref, des prises de vues qui se terminent en conte de fée…

calendrier-saviem

cloclo-isabelle

Par | 2017-08-18T10:57:15+00:00 mercredi 23 mars 2016|Souvenirs Souvenirs|