Tu t’es vu quand tu fraudes ?

La fraude représente un manque à gagner de 10M€/an. C’est donc un enjeu majeur pour Keolis, exploitant du réseau TCL (pour le compte du Sytral).

Pour cette nouvelle campagne « anti-fraude », Coxinélis a imaginé une communication légère et décalée. Pas de discours moralisateur, mais une thématique axée sur « les excuses bidons » de fraudeurs pris en flagrant délit. L’agence déplace ainsi le débat sur le sentiment de « gêne », plus que sur la sanction pécuniaire de l’amende.

 

coxi_mise-en-situation_keolis_03

 

Les fraudeurs ont toujours une bonne excuse

C’est partant de ce constat universel qu’a fleuri l’idée de cette campagne. L’objectif ? Démontrer par l’humour que la fraude conduit souvent les fraudeurs à avoir une attitude risible lorsqu’ils doivent justifier de leurs actes répréhensibles.

Alibis absurdes, formules ubuesques… Qui peut avaler de telles salades ?

Chaque accroche va de paire avec le(s) personnage(s), dont l’expression du visage et l’attitude sont volontairement exagérées. L’astuce visuelle faisant référence à Pinocchio interpelle et accentue la force du message.

Plus que jamais, valider est plus facile qu’une excuse à inventer…

 

visuel_2

 

visuel_5

visuel_4

visuel_3

visuel_1

 

Le dispositif opérationnel 

La campagne est visible jusqu’à la fin de l’année en affichage dans le réseau TCL (abribus, posters, covering…) ainsi qu’en presse (20 minutes, Direct Matin). De plus, un dépliant pédagogique est distribué aux lyonnais pour sensibiliser à la fraude.

 

coxi_mise-en-situation_keolis_01

 

 

 

coxi_mise-en-situation_keolis_02

 

Par | 2017-08-18T10:55:51+00:00 mercredi 23 novembre 2016|Fait maison|