Et si écrire au Père Noël devenait un jeu… de maman ?

Le laboratoire GIFRER est un client que Coxinélis accompagne dans l’intégralité de ses problématiques de communication. Pour la période des fêtes de Noël 2015, le client avait pour objectif de renforcer sa communauté Facebook, ainsi que de développer l’intégralité de ses gammes de produits  “bébé”, “maman”, “futures maman”, “enfant”. Nous avons donc imaginé un jeu-concours.

La communauté de GIFRER est constituée de mamans à la recherche de conseils et très friandes des tests produits. Offrir l’opportunité de pouvoir essayer les produits GIFRER était donc la stratégie adoptée. Pour répondre à la demande du laboratoire, Coxinélis a imaginé une mécanique de jeu-concours qui puisse à la fois capter et séduire les mamans. L’action devait se traduire par une campagne d’engagement et de recrutement hyper-ciblée sur Facebook.

L’idée : Et si écrire au Père Noël devenait un jeu… de maman ?

L’objectif était de jouer sur les traditions de Noël et principalement la lettre au père Noël. Nous avons offert aux mamans la possibilité de retomber en enfance et de rédiger leur « liste de Noël ». Chaque liste devant obligatoirement être composée de 5 produits différents. La mécanique invitait donc les participants à découvrir l’ensemble des produits GIFRER sur le site internet pour effectuer leur sélection. Pour valider la participation, seulement deux conditions : ajouter en commentaire sa liste de Noël et inviter une maman, histoire de favoriser le recrutement.

La décision d’une mécanique de jeu-concours poussée est volontaire : l’idée principale est de faire participer des fans intéressés, qualifiés, qui deviendront ensuite les ambassadeurs de la marque GIFRER sur les réseaux sociaux.

Pour en savoir plus : Page Facebook GIFRER 

Résultats : 

  • Une communauté fidélisée et informée sur l’ensemble des gammes de produits
  • Une forte augmentation du nombre de visiteurs sur le site internet de GIFRER
  • Une connivence renforcée entre la marque et les consommateurs
  • Une forte mémorisation de l’action qui fait encore parler d’elle sur les réseaux sociaux de GIFRER
Par | 2017-08-18T10:57:17+00:00 mardi 26 janvier 2016|Fait maison|