Qui es-tu Sean Hart ?

seanhart_9

« Sourire à l’inconnu », « Elargir son champ de vision », « Questionner les réponses »… A Lyon, cela fait désormais plusieurs mois que ces slogans nous interpellent. Pourquoi s’offrent-ils à nous ? Qui est l’auteur ?  Et surtout, quel message veut-il nous faire passer ?

Coxinélis lève le voile sur ce mystère ! 

A l’origine de ces expressions énigmatiques, un street artist français connu sous le nom de Sean Hart. Né en 1981, il découvre le potentiel créatif des arts de la rue à Saint-Etienne il y a 20 ans. Etudiant à l’Ecole Nationale des Arts de Strasbourg, il se construit alors sa propre identité, son langage à lui, jusqu’à en faire sa marque de fabrique. De projets en projets, son intention est alors claire : provoquer la réflexion, susciter l’étonnement, encourager l’ouverture d’esprit. Ces messages nous amènent à s’interroger, et souvent à changer de regard sur ce qui nous entoure. « Fuck normality » comme dirait l’artiste.

Ce mode de pensée qu’il souhaite nous transmettre est selon lui le fondement d’un ressenti positif. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard s’il a baptisé sa propre police d’écriture Mydriasis : ce terme définit la dilatation de la pupille, phénomène physique inconscient qui s’exprime lors d’un sentiment positif…

Avec sa série « Ne pas jeter sur la voie publique », Sean Hart continue à faire parler de lui.  Si on a pu apercevoir ses créations sur les bus et dans le métro lyonnais, il oeuvre à l’international, de Paris à Rio en passant par Dakar. Les espaces publicitaires, zones de créativité, ne sont pas son seul terrain d’expression. En effet, les murs du monde entier accueillent ses messages peints !

Vous l’aurez compris, sa ferme volonté d’envoyer valser les conventions et sa capacité à susciter la réflexion nous ont séduit. Finalement, lui aussi a fait de la « pensée buissonnière » son crédo…

seanhart_1

seanhart_5

seanhart_4

seanhart_2

seanhart_3

seanhart_6

seanhart_8

seanhart_7

 

Sean Hart on Instagram : @sean.hart 

Par | 2017-08-18T10:55:51+00:00 lundi 17 octobre 2016|Coups de coeur|